logo-algeria-invest-conference

Algeria Investment Conference

La deuxième édition du Algeria Investment Conference « AIC » prévue les 9 et 10 Novembre 2022 au centre international des conférences d’Alger, a vocation de constituer le grand rendez-vous d’investissement et d’affaires pour Algerie.

Sous le parrainage :

A propos

La Conférence algérienne sur l’investissement 2022 AIC est le plus grand rassemblement annuel de l’investissement en Algérie et en Afrique, un événement sur l’attraction des investissements étrangers en Algérie et plus, qui se tiendra les 9 et 10 Novembre 2022.

Dans sa 2 ème édition, le Forum mettra en évidence les opportunités d’investissement dans des secteurs stratégiques tels que l’industrie, l’énergie, les infrastructures, l’agriculture, l’innovation, la santé et la technologie, entre autres. Ce sera une occasion unique de discuter des améliorations de l’environnement des affaires du pays.

Cette année, Algeria Investment Conference se tiendra au Centre International des Convention ; l’événement comprendra des tables rondes de haut niveau avec des représentants de gouvernements, des organisations mondiales, des investisseurs, des PDG et des dirigeants d’entreprises internationales, une salle de présentation pour les projets publics et privés en Algérie qui recherchent des investissements étrangers directs et des opportunités de réseautage avec des représentants des gouvernements des États et participants.

Chiffres attendus

0
Jours
0
Participants étrangers
0
Conférences
0
Participants Algeriens
0
Workshops
0
B to B
Voho-Sahi-Alphonse

« L’avenir de l’Afrique ne peut se construire sans l’Algérie »

M. Voho Sahi Alphonse

Ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Algérie

Focus de l'édition

Industrie

L’Algérie observe une progression de sa productivité; L'industrie représente plus  35% du PIB, employant ainsi plus de 30% de la population active, offrant une diversité de produits sur le marché national et international.

Le nouveau code de l’investissement avec les mécanismes de soutien qui sont mis en place pour encourager les investissement en Algérie, permettront de créer un climat des affaires favorable et plus attractif..

Energie

L’Algérie se positionne dans le top 5 des plus gros exportateurs de gaz au monde, au 16e rang en termes de réserves de pétrole et au 11e en matière de réserves de gaz confirmées.
De grands projets attendent l’Algérie sur le plan énergétique à travers l’exploitation et la valorisation desénergies fossiles, permettant de réduire considérablement la dépendance aux importations des carburantset des produits dérivés des hydrocarbures.
Des mégas projets en la matières sont en cours de réalisation hissant l’Algérie parmi les acteurs les plusimportants du domaine à travers le monde.

Mines

Pour le secteur minier, l’Algérie regorge en terres rares et en minerais. Les plus importantes exploitations concernent principalement le phosphate, le fer, le plomb, le zinc, le sel … Un méga projet d’ailleurs été signé avec un investissement de 7 Milliards de dollars pour le Projet de Phosphates Intégré PPI

Energies renouvelables

La transition énergétique est, également, un axe majeur de développement pour l’efficience énergétique du pays. Dans ce sens, l’Algérie amorce une dynamique d’énergie verte en lançant un programme ambitieux de développement des énergies renouvelables (EnR) et d’efficacité énergétique. Cette vision du gouvernement algérien s’appuie sur une stratégie axée sur la mise en valeur des ressources inépuisables comme le solaire et leur utilisation pour diversifier les sources d’énergie et préparer l’Algérie de demain. Grâce à la combinaison des initiatives et des intelligences, l’Algérie s’engage dans une nouvelle ère énergétique durable.
Le programme des énergies renouvelables actualisé consiste à installer une puissance d’origine renouvelable de l’ordre de 22 000 MW à l’horizon 2030 pour le marché national, avec le maintien de l’option de l’exportation comme objectif stratégique, si les conditions du marché le permettent.

Transport et Logistique

Réseau routier :
Le réseau routier algérien demeure l'un des plus denses du continent africain, sa longueur est de 112 039 km dont 29 573 km de routes nationales et plus de 4910 ouvrages d’art. La dorsale trans-africaine est également un atout de développement de toute la régions sub-saharien, qui permettra le désenclavement des pays de la sous région, reliant ainsi Alger à Lagos.
Réseau ferroviaire :
Le réseau ferroviaire de l'Algérie est de 4 200 km. Il est doté de 200 gares.
Transport aérien :
L’Algérie a développé son secteur du transport aérien de manière à en faire un véritable moyen d’intégration au niveau régional et international. Elle compte à son actif 35 aéroports, dont 13 internationaux. Le secteur est actuellement ouvert à l’investissement privé.
Transport Maritime :
La quasi totalité du commerce international est réalisé par la voie maritime, via 11 ports marchands en plus du méga projet du port de Ténès.

Finance

Vingt banques, cinq sociétés de leasing et quatre établissements financiers composent le secteur des Finances, ces derniers constituent un atout d’importance pour le financements des investissements et de contribution à la croissance économique du pays.

Agriculture et agro-industrie

L’Algérie a enregistré, ces dernières années, un essor considérable dans la production agricole et l’industrie de transformation agroalimentaire, assurant ainsi plus de 70% de son alimentation par la production locale. Avec des terres arables de 7,5 Millions d’hectares, l’Algérie a produit plus de 25 Milliards de $ de produits agricole en 2019, qui constitue à ce jour un secteur potentiel

Digital

L’Algérie place le numérique au coeur de sa stratégie de développement, et ce à travers à la création d’un Ministère délégué chargé des Startups et de l’économie du savoir. La modernisation des tous les secteurs constitue un levier de croissance pour le pays. Les administrations, le secteur bancaire et financier ainsi que les entreprises, feront face les prochaines années à un grand chantier de modernisation technologique.

Santé

Le secteur de la santé est aussi sujet à de nouveaux investissements pour la modernisation des structures de soins du secteur public en Algérie. Des projets importants sont en réalisation pour la construction d’hôpitaux privé pour assurer les besoins du pays.

Pharmaceutique

L’industrie pharmaceutique algérienne occupe la première place en Afrique. Le marché local est estimé à plus de 3 Milliards $ hors équipements et dispositifs médicaux.

Autres

L’Algérie a vu le développement de différents secteurs, à l’instar des secteurs suscités, comme le secteur des travaux publiques, hydraulique, les services, télécoms etc...

Come to invest !

Contactez nous :

Lot N°4 belle vue, chemin de la madeleine, Hydra, Alger – 16000

Tél : +213 (0) 23 23 07 84
Mobile : +213 (0) 555 22 59 19
contact@algeriainvestconference.com

Restez connecté :

Algeria Investment Conference © Copyright 2022